Solaris ou plutôt OpenSolaris

Après avoir retrailler un peu sur la virtualisation (virt-manager, libvirt, virsh sont des amis) sur laquelle je vais devoir blogguer, j’en ai profité pour télécharger une image ISO d’OpenSolaris.

Pour l’installation en mode graphique c’est là :
http://dlc.sun.com/osol/opensolaris/2009/06/osol-0906-x86.iso

Pour l’installation en mode texte (je préfère) c’est là :
http://dlc.sun.com/osol/install/downloads/text_install/kingston/

Je suis au début des mes tests puisque ça fait un petit moment que je n’ai pas remis les mains ds Solaris, et je dois tenir que si j’y reviens c’est pour maintenir mon niveau et surtout faire quelques tests de ZFS (Un équivalent plus mature que BTRFS sous Linux). L’idée est de voir un peu si c’est vraiment aussi puissant que les messages sur Internet le laisse paraître et voir un peu ce que cela vaut par rapport à LVM2 de Linux (c’est pas du un pour un, mais certaines fonctionnalités s’y retrouvent).

Je note donc quelques URLs à creuser sur le sujet :
http://docs.sun.com/app/docs/doc/819-5461 (Solaris ZFS Administrator Guide)
et aussi
http://www.solarisinternals.com/wiki/index.php/ZFS_Evil_Tuning_Guide

Je dois voir aussi du côté de ttymon pour créer des consoles virtuelles comme sur Linux…

Et il faut aussi que je comprenne comment fonctionne le système qui remplace les fichiers init.d… à priori un système propre à Solaris qui se base sur une petite base sqlite.

Bref, il y a des choses à regarder…

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *